"C" Blog, un lieu pour se raconter

Commémoration en cours de préparation : Costa croisières répond aux familles des victimes du Concordia

by Aurélie - Communication Costa Croisières 28. novembre 2012 17:08

Paris, le 27 novembre 2012

Costa Croisières a pris connaissance des déclarations de Mme Decré, la présidente du Collectif des naufragés du Costa Concordia, relatives aux commémorations en cours de préparation pour le premier anniversaire de l’échouage du navire et souhaite préciser que le programme des cérémonies commémoratives sur l’île du Giglio le 13 janvier 2013 est en cours de définition, sous la supervision des autorités locales compétentes.

Etant dans l’impossibilité, pour des raisons purement logistiques, d’accueillir sur l’île toutes les personnes qui souhaiteraient être présentes, la compagnie prévoit d’organiser une cérémonie du souvenir dans plusieurs pays dont sont issus passagers et membres d’équipage. C’est ainsi qu’une messe oecuménique pourrait être organisée à Paris, lieu central le plus facile d’accès pour la grande majorité des passagers français.

Costa Croisières veut rappeler que le drame du Costa Concordia n’est pas et ne sera jamais oublié. La compagnie comprend la douleur et l’émotion des personnes qui vont vécu l’échouage. Les commémorations seront organisées dans le respect de la douleur des victimes et de leurs familles.

Tags:

Costa Concordia, nouveau site internet sur le plan d'enlèvement

by Aurélie - Communication Costa Croisières 12. novembre 2012 19:49

NOUVEAU : le site officiel d'informations sur le plan d'enlèvement du Costa Concordia est maintenant en ligne (theparbucklingproject.com).

Un site d'informations vient d'être lancé pour présenter le plan d'enlèvement du Costa Concordia : theparbucklingproject.com.
Cette adresse a été choisie parce que le "parbuckling" (la rotation de l'épave vers sa position verticale), est l'une des phases les plus cruciales du plan d'enlèvement du navire.
Le site est bilingue (italien / anglais) et représente une source essentielle de référence pour les médias internationaux et pour tous ceux qui s'intéressent à ce défi technique monumental et sans précédent. Il sera également un outil efficace pour gérer et faciliter les demandes et enquêtes des médias, leur fournissant des mises à jour régulières des informations.

Les principales caractéristiques sont les suivantes: informations générales sur le projet et sur les entreprises concernées, mise à jour des News, rubrique multimédia comprenant des vidéos, des animations 3D et des photos, angles thématiques et détails techniques.

Dans la mesure où le plan d'enlèvement est lui-même un principe extrêmement dynamique et articulé, le site sera constamment mis à jour et amélioré, afin de refléter les différentes phases du plan et de suivre le calendrier et l'avancement des opérations.

Rendez-vous sur le site : theparbucklingproject

Tags:

Costa Concordia, fin des audiences préliminaires

by Aurélie - Communication Costa Croisières 22. octobre 2012 11:34

Communiqué du 19 octobre 2012
Certains aspects majeurs concernant le tragique accident ont été soulignés au cours des audiences préliminaires qui arrivent à leur terme à Grosseto – pour lesquelles Costa Crociere intervient en tant que « partie lésée » - et pendant les débats menés sur les rapports établis par le groupe des experts désignés par la Cour. Voici ces principaux aspects :

1. La cellule de crise
• La cellule de crise a été immédiatement réunie mais n’a pas pu fournir le soutien nécessaire au navire, en raison de la rapidité avec laquelle le navire a coulé. La cellule de crise a toutefois fourni un soutien logistique aux passagers et membres d'équipage à terre.
• Selon les lois en vigueur, le rôle de la cellule de crise est d'apporter un soutien dans les situations d'urgence. Toute décision visant à assurer la sécurité de la navigation relève de la seule responsabilité du Commandant, dans la mesure où il est la personne qui connait le mieux la situation à bord et qu’il a la capacité et l’obligation de prendre toute décision appropriée pour la gérer.
• L'obligation d'informer les autorités de tout accident qui pourrait compromettre la sécurité du navire incombe exclusivement au Commandant en vertu des articles 17 et 19 du décret de loi N° 196 de 2005. Le Commandant a le devoir d'informer la Compagnie. Le Commandant et la Compagnie ont le devoir de rester à la disposition des autorités et d'offrir leur entière coopération.

2. Le navire
• Le navire et les systèmes de navigation ont été conçus, construits et testés en conformité avec les critères élaborés de sécurité prévus par les règlementations nationales et internationales. Les instruments de secours pour la navigation installés sur le Costa Concordia ont été prévus en nombre supérieur aux normes en vigueur pour garantir la sécurité de leur fonctionnement même en cas de panne durant la navigation.
• Les navires de la flotte Costa battent pavillon italien et sont en conformité avec la législation internationale du secteur. Les navires de la Compagnie ont été soumis à 107 inspections au cours de l’année 2011, attestant de leur conformité avec les réglementations nationales et internationale et avec les normes de sécurité les plus élevées.
• A son départ du port de Civitavecchia, le Costa Concordia avait toutes les certifications en cours de validité exigées par la législation en vigueur.

3. Procédures de sécurité
• Il a été prouvé que les procédures de sécurité de Costa Crociere sont adéquates et répondent pleinement aux règlementations en vigueur.

4. L'équipage
• Les difficultés rencontrées lors de l'abandon du navire ont été principalement impactées par le retard avec lequel le Commandant a pris la décision de lancer l'alarme générale puis d’abandonner le navire. Lorsque l'ordre d'abandon a été donné, le navire a été évacué rapidement avec l’aide presque exclusive de l’équipage dans des conditions extrêmement difficiles à cause de l’inclinaison du navire qui a rendu impossible la mise en œuvre des actions prévues selon les procédures.

5. La Route maritime
• En ce qui concerne la modification de l'itinéraire suivi par le navire dans la nuit du 13 janvier, l'obligation de notification incombe au Commandant du navire. Ni les Autorités portuaires ni la Compagnie n’en ont été informées.

De façon générale, Costa Crociere a été reconnue comme une entreprise qui met en œuvre des procédures de gestion ordinaire et d’urgence exhaustives, conformes aux réglementations nationales et internationales ; Une Compagnie dont les navires sont construits en conformité avec les normes les plus élevées, en particulier en termes de sécurité, et qui forme son personnel en totale conformité avec les législations applicables.

Dans le respect du douloureux bilan des victimes que nous n’oublierons jamais, le principal objectif de la Compagnie est de véritablement comprendre ce qui s'est passé cette nuit-là, et quelles étaient les causes de ce tragique accident. C’est en établissant la vérité que nous serons en mesure de construire le futur de l’entreprise sur des bases solides, en toute conformité avec les lois, l'environnement et la société dans laquelle nous évoluons. Comme précédemment indiqué, Costa Crociere poursuivra sa coopération avec les magistrats, leur confirmant sa pleine confiance.

Accédez à la vidéo en ligne des déclarations sur : Communications Costa Concordia

Tags:

Costa Concordia, les déclarations de Maître De Luca

by Aurélie - Communication Costa Croisières 16. octobre 2012 01:26

Les déclarations de Maître De Luca, avocat de Costa Crociere à l’issue de la première journée d’audience préliminaire au procès tenue le lundi 15 octobre à Grosseto / Italie (version anglaise) sont disponibles sur : Communications Costa Concordia 

Thème des vidéos:
1) Unité de crise
2) Audience préliminaire au procès 1
3) Révérence (Inchino)
4) Equipage
5) VDR (boite noire)
6) Radar       
7) Audience préliminaire au procès 2
8) Audience préliminaire au procès 3
9) Timonier 1
10) Timonier 2

Toutes les dernières informations sur Communications Costa Concordia

Tags:

Costa Concordia, communiqués du 15 octobre 2012

by Aurélie - Communication Costa Croisières 15. octobre 2012 16:03

ANSA 9h25 (CET)
Avant d’assister à l’audience technique relative aux contenus de la boite noire du Concordia, Marco de Luca, avocat de Costa Crociere, a fait référence aux conclusions du rapport des experts ordonné par le Juge Montesarchio dans le cadre des enquêtes préliminaires. Il a indiqué : « Je ne vois aucun aspect particulier de controverse. A mon avis, la situation est effectivement plutôt claire quant aux raisons de l’accident ; de même, pour les faits qui ont suivi, je ne pense pas qu’il y ait matière à de longues discussions sur la causalité entre les actions mises en œuvre par les individus et les événements. » A la question suggérant que Costa Crociere imputerait dans ce cas la pleine responsabilité de la tragédie au Commandant Schettino, Maître De Luca a répondu : « Costa est ici pour évaluer la façon dont la réalité des faits est établie. Quant aux responsabilités, celles-ci seront déterminées à un stade ultérieur » de la procédure

10h00 (CET)
Concernant l’audience technique qui se tient actuellement à Grosseto préalablement au procès, Costa Crociere a réalisé sa propre analyse de l’exactitude de l’expertise ordonnée par le Juge dans le cadre des enquêtes préliminaires au procès, et a relevé des déclarations avec lesquelles nous sommes en désaccord et des points au sujet desquels la Compagnie présentera des arguments techniques éclairants. Ces arguments trouveront leur place dans la procédure dans laquelle la Compagnie intervient en tant que «partie lésée». Dans le respect douloureux des victimes que nous n’oublierons jamais, le principal objectif de la Compagnie est identique à celui des magistrats: il s’agit de véritablement comprendre ce qui s'est passé cette nuit-là, et quelles étaient les causes de ce tragique accident. Ce n’est qu’en établissant la vérité que nous serons en mesure de construire le futur de l’entreprise sur des bases solides, dans des perspectives d’avenir, tout en respectant -comme à l’accoutumée- les lois, l'environnement et la société dans laquelle nous évoluons. Comme précédemment indiqué, Costa Crociere poursuivra sa coopération avec les magistrats, confirmant sa pleine confiance en leurs délibérations.

Toutes les dernières informations sur : Communications Costa Concordia

Tags:

L'équipage du Costa Concordia a reçu le prix "Marin de l'année"

by Aurélie - Communication Costa Croisières 27. septembre 2012 18:26


De gauche à droite : M. David Barrow, Manager UK, Ireland et SW Europe pour Lloyd’s Register, M. Pier Luigi Foschi, Président du Conseil d’Administration de Costa Crociere S.p.A, Mme Sheila Canlas, Assistante Bar Manager sur le Costa Concordia, Mme Janice Aguda, Femme de chambre sur le Costa Concordia et Miles Jupp, Maître de cérémonie.

L’équipage du Costa Concordia s'est vu décerner le prix « Seafarer of the Year » (Marin de l’Année) aux Lloyd’s List Global Awards 2012.

Les « Lloyd’s List Global Awards » comprennent 14 catégories ; les gagnants de chaque catégorie sont choisis par un jury composé de 10 experts internationaux du secteur maritime (http://awards.lloydslist.com/global-awards-2012).

La cérémonie de remise des prix s'est tenue hier au Lancaster Hotel, à Londres, au cours d'un dîner de gala auquel ont pris part les plus grands noms du monde maritime international.

Le prix « Seafarer of the Year 2012 » a été officiellement décerné à une délégation de l’équipage du Costa Concordia –composée de Sheila Canlas, Assistante Bar Manager, et de Janice Aguda, Femme de chambre– accompagnées par Pier Luigi Foschi, Président du Conseil d’Administration de Costa Crociere S.p.A, Alessandro Centrone, Vice President Corporate Human Resources de Costa Crociere S.p.A, Marlon Roño, Directeur Général du Meranti Magsaysay Institute et Alexandra Maxwell Cecala, Responsable de la Division Innovation du Meranti Magsaysay Institute.
Société leader dans la sélection et la formation des ressources humaines pour les compagnies de croisières internationales et les entreprises du secteur hôtelier, le Meranti Magsaysay Institute gère 2 écoles de formation Costa Croisières, l’une en Indonésie et la seconde aux Philippines.

Le prix « Seafarer of the Year » a, cette année, été décerné à tous les membres d’équipage du Costa Concordia, aux motifs suivants : « Le 13 janvier, lorsque le Costa Concordia a heurté un rocher au large de l’île du Giglio, l'attention internationale s'est inévitablement focalisée sur les agissements du Commandant. Dans la tempête médiatique qui s'en est suivie, les exemples authentiques de courage et de professionnalisme dont ont fait preuve les membres d'équipage ont été éludés. Au moment de l’accident, 4.229 personnes se trouvaient à bord du paquebot. Tandis que les autorités judiciaires continueront à mener les enquêtes appropriées sur les pertes humaines causées par ce tragique accident, il ne doit pas être oublié que, sans la réactivité d'une grande partie de l’équipage, ces pertes humaines auraient été encore bien plus nombreuses. Cette année, nos experts ont porté leur choix sur la candidature proposée par Magsaysay, la société qui sélectionne et propose des formations au personnel maritime philippin. La société a tenu à rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui travaillaient à bord du Costa Concordia, tout en souhaitant souligner le courage des autres membres d’équipage présents sur le paquebot, afin que les actes de bravoure, le professionnalisme et la loyauté dont ils ont fait preuve cette nuit-là, soient publiquement reconnus ».

Le prix « Seafarer of the Year » met en lumière les capacités, l’héroïsme et le professionnalisme dont les marins peuvent faire preuve au quotidien. Il est dédié à l’équipage qui s'est distingué ces 12 derniers mois par sa bravoure, son courage et sa maîtrise pendant son travail en mer.

Les candidatures émanent d’individuels ou de compagnies maritimes qui signalent un ou plusieurs membres d'équipage, quels que soient leur fonction et leur grade. L’édition 2012 du prix « Seafarer of the Year » a été sponsorisée par Lloyd’s Register, l'une des sociétés de classification maritime les plus importantes au monde.

Les « Lloyd’s List Global Awards » sont les récompenses les plus attendues, incontestables et prestigieuses, de l’industrie maritime internationale. Ils sont assignés chaque année par le Lloyd’s List, le plus ancien et influent des quotidiens londoniens du transport maritime mondial, comme reconnaissance des standards internationaux d’excellence et des résultats obtenus dans l’industrie maritime à l'échelle mondiale. 

Tags:

le dernier numéro du CMagazine est en ligne

by Aurélie - Communication Costa Croisières 21. août 2012 15:57



Ce nouveau numéro de la Revue du CostaClub est placé, cet été, sous le signe de l'émotion grâce à vos nombreux témoignages et à ceux de nos membres d'équipage suite à la tragédie du Costa Concordia.

A lire également, un article étonnant sur "La tradition navale italienne hier et aujourd’hui". Piero Buatier de Mongeot et Pietro Sinisi, deux Commandants de bord Costa témoignent pour vous : "Un voyage dans le temps pour comprendre comment a débuté et a évolué l’art de la marine en Italie. Le commandant Buatier et le commandant Sinisi nous racontent leur parcours
professionnel, leurs expériences, et ce que signifie le commandement d’un navire."

Mais aussi, nos 2 derniers joyaux : le Costa neoRomantica et le Costa Fascinosa et les itinéraires phares de la rentrée et de l'hiver.

Feuilletez-le directement en ligne sur : CMagazine, la revue du CostaClub

Enlèvement du Costa Concordia : communiqué du 24 avril 2012

by Aurélie - Communication Costa Croisières 24. avril 2012 15:09

Costa Croisières et le Bureau du Commissaire délégué à l’urgence annoncent que l'appel d'offres pour l'enlèvement de l'épave du Costa Concordia a été remporté par la société Titan Salvage, en partenariat avec la société italienne Micoperi. Les opérations, qui doivent encore recevoir l'aval des Autorités Italiennes, débuteront en mai 2012, et devraient durer environ 12 mois.

Titan Salvage est une société américaine filiale de Crowley Group, leader mondial dans le renflouement d'épaves. Micoperi est une société italienne spécialisée, qui bénéficie d'une longue expérience dans la construction et l'ingénierie sous-marine. 

La protection de l’environnement sera la priorité n°1 pendant toute la durée des interventions. Les opérations de renflouement laisseront place au nettoyage des fonds et à la reconstitution de la flore marine.

Ce plan prévoit également des mesures pour protéger le tourisme et l'économie de l’île du Giglio. La présence des équipes de renflouement n'aura aucune incidence significative sur l'activité estivale de l’île. La base opérationnelle sera installée hors de l’île, non loin de Civitavecchia, où seront réceptionnés les appareils ainsi que le matériel nécessaires aux interventions, afin d'éviter tout impact sur les activités du port touristique du Giglio.

Une fois remise en état de flotter, l'épave sera remorquée dans un port italien. Toute décision ultérieure concernant l'épave sera prise conformément aux demandes des Autorités italiennes.

Ce plan a été choisi par un comité technique d'évaluation, composé d'experts mandatés par Costa Croisières, Carnival Corporation & plc, London Offshore Consultants et Standard P&I Club. Malgré la qualité des 6 projets transmis avant la date butoir du 3 mars 2012, le comité technique d'évaluation a sélectionné celui présenté par Titan Salvage/Micoperi dans la mesure où il répond davantage aux principales conditions requises : enlèvement de l'épave dans sa totalité ; risque et impact environnemental minimums ; protection des activités touristiques et économiques de l’île du Giglio ; sécurité maximale des interventions.

“Nous sommes aujourd'hui en mesure de pouvoir annoncer une nouvelle étape importante quant aux opérations de renflouement de l'épave sur l’île du Giglio – a déclaré Pier Luigi Foschi, PDG de Costa Crociere S.p.A. – Comme pour le pompage du carburant, nous avons essayé de trouver la meilleure solution pour protéger l’île et son environnement marin, et lui rendre au plus tôt sa vocation touristique. Nous souhaitons également remercier les sociétés Smit Salvage et Tito Neri qui ont assuré avec succès les opérations de pompage et de nettoyage”.

L'enlèvement constituera la dernière phase des opérations de récupération de l'épave. Le pompage du carburant qui restait dans les réservoirs s'est achevé avec succès le 24 mars dernier ; le nettoyage des fonds marins et la récupération de matériaux et autres détritus sortis du navire suite à l’accident, se poursuivront jusqu'à ce que Titan Salvage et Micoperi débutent leurs interventions.

Costa Concordia : un journaliste américain témoigne

by Aurélie - Communication Costa Croisières 20. avril 2012 17:13

Richard Turen, chroniqueur américain spécialisé chez TravelWeekly, possède "Churchill and Turen", une société d'organisation de voyages qui figure dans la liste du magazine "Conde Nast Traveler" des Meilleurs voyagistes au monde depuis que cette liste a été établie. 

Lisez l'article en anglais sur le site de TavelWeekly :
http://www.travelweekly.com/Richard-Turen/Media-bullies-and-the-Concordia/

Le voici en français :
"Je n'ai jamais tellement apprécié les persécuteurs. Et en particulier ceux qui frappent les personnes à terre. Les persécuteurs détenteurs d'une carte de presse qui frappent les personnes à terre m'hérissent vraiment le poil.

Dans ma première chronique sur la tragédie du Concordia, que j'ai écrite juste après l'événement, j'ai suggéré que nous serions tous bien avisés de prendre une grande respiration et de laisser l'enquête officielle suivre son cours avant de tirer des conclusions sur les performances de l'équipage ou la réaction des propriétaires et exploitants du navire.

Mais l'idée selon laquelle il s'agissait d'une bande de « riches en vacances de luxe à la mer », comme l'a décrit sans réfléchir un présentateur local, était du pain béni pour les médias grand public qui n'ont pas pu résister.

Et donc il s'avère, nous disent les médias, que la marque Costa pourrait ne pas y survivre, que les voyageurs novices vont se détourner du concept de la croisière, que le cours de l'action Carnival va s'effondrer et que le grand public aura tellement peur des océans qu'il va plutôt se rabattre sur des séjours tout compris ou préférer visiter les Caraïbes en bus.

Rien de cela ne s'est produit. Il y a eu des aléas, mais les agents déclarent pour la plupart que les ventes de croisières se maintiennent.

Ce qui ne veut pas dire qu'aucun mal n'a été fait.

La marque Costa est fière d'attirer un nombre bien plus important de clients habituels fidèles que ce que les rapports des médias ont pu indiquer. Costa est une marque très connue en Italie, et ce dans le meilleur sens du terme. En Italie, vous ne faites pas une croisière, vous faites une « Costa ».

En attendant, j'ai passé un temps considérable à essayer de trouver la plus petite preuve que la fermeture du groupe Costa était officiellement en pourparlers. En vain. Tout cela n'était que calomnies nées d'une déclaration du PDG de Costa, Pier Luigi Foschi, sortie de son contexte.

Lorsque les médias de masse couvrent une tragédie dans notre secteur d'activité, il faut s'attendre à des exagérations et à des inexactitudes. En dehors de quelques exceptions extrêmement rares, ceux qui écrivent des articles sur les voyages n'ont même pas travaillé une seule journée dans le secteur.

C'est la raison pour laquelle Brian Ross, reporter en chef d'investigation pour ABC News, qui d'habitude fait consciencieusement ses devoirs, est passé à l'antenne dans les jours qui ont suivi la tragédie pour annoncer qu'« une heure après la tragédie, le capitaine du navire était attablé dans la salle de restaurant et qu'il commandait un dessert et des boissons pour la femme qui lui tenait compagnie. »

La presse mondiale a encouragé les déclarations portant à croire que tout ce qui intéressait ce « fringant capitaine », connu pour être un « coureur de jupons » et un « chauffard » imprudent, était de laisser une bonne impression à son « rendez-vous » illégitime après ce premier soir. Visiblement, personne n'a cherché à savoir qui était resté de service dans la salle de restaurant pour apporter le dessert au capitaine, alors que le paquebot s'inclinait et qu'une évacuation en masse était en cours.

Les initiés du secteur savent que les équipages italiens sont particulièrement estimés. Mais les médias devraient comprendre que les compagnies d'assurance possèdent des réglementations strictes qui régissent la couverture d'un investissement flottant de 500 millions de dollars et de son administrateur. Tout comme les banquiers qui financent le projet, d'ailleurs. Il est absurde de croire qu'un capitaine est choisi pour son charme.

Mais ce n'est pas ce qu'ABC News a fait savoir. La chaîne a diffusé une interview d'un soi-disant « avocat spécialisé dans les affaires maritimes » qui a exposé devant la caméra que les croisiéristes devaient « éliminer les preneurs de risques ».

En voilà une information intéressante. Les médias voudraient nous faire croire qu'il existe trop de casse-cou, de capitaines connus de la direction pour être des Jack Sparrow en puissance qui se refusent à obéir aux ordres. Cela conduit à des reportages inconsidérés et totalement inexacts.

Et puis on a Geraldo Rivera de Fox News, qui explique aux lecteurs de son blog ce qui s'est véritablement passé : « Ce bon à rien de capitaine [était] en train de faire le show avec son bateau en toute imprudence. ... Comment osent-ils promener ce paquebot gigantesque comme s'il s'agissait d'une voiture de sport flamboyante en parade devant les jolies filles sur la berge. »

Afin de se rendre plus crédible pour commenter la catastrophe du Concordia, Rivera a indiqué que, en tant que marin, il s'était « échoué littéralement des dizaines de fois dans des douzaines de pays ces cinquante dernières années ».

Costa s'est lancé dans la navigation en 1854, en transportant des olives entre la Ligurie et la Sardaigne. Nombreux sont les italiens qui ressentent une sorte d'attachement viscéral à l'histoire de la marque, et ils ne vont pas abandonner le navire de sitôt. Mais ils avaient besoin d'un héros pour refaire surface après cette tragédie, tout comme chaque événement majeur dans l'histoire de l'Italie doit avoir son héros.

Dans le cas présent, il s'est agi du beau garde-côte le Capitaine Gregoria DeFalco, qui a « ordonné » au découragé Capitaine Schettino dans son canot de sauvetage de « retourner à bord pour l'amour de ____. » L'expression est beaucoup plus forte en italien, et a une connotation sexuelle. Allez en Italie maintenant et vous verrez des italiens de tous âges qui portent des T-shirts arborant les mots « Vada a bordo, cazzo ». Une fois de plus, l'Italie est parvenue à se relever grâce à un héros capable de sauver leur dignité et leur sens du style.

Mais notre sentiment de perte ne devrait pas nous aveugler de certains faits et possibilités.

Quelles que soient les erreurs qu'il ait commises cette nuit-là, le Capitaine Schettino a, finalement, nettement barré en direction de la berge, afin de rapprocher le plus possible le navire sévèrement endommagé de la terre ferme. De nombreux passagers ont ainsi pu nager jusqu'à la rive.

Mais le tableau d'ensemble est celui d'un paquebot qui s'est couché sur son flanc et qui a commencé à couler 26 minutes après l'impact, l'équipage ayant réussi à faire évacuer en toute sécurité plus de 4000 passagers.

Il y a eu des pertes humaines et c'est dramatique. Des erreurs de jugement terribles ont été commises. Mais il s'avère également qu'une procédure d'évacuation d'urgence qui a sauvé la vie à plus de 99 % des passagers implique que de nombreux membres de l'équipage ont fait leur travail extrêmement bien.

Personne dans les médias n'a prêté attention au fait que l'équipage philippin du Concordia, lorsqu'il a finalement été autorisé à rentrer à Manille en avion, a été accueilli en héros. A tous les égards, il a agi dans la discipline et le calme, et les cuisiniers et les membres d'équipage de cabine philippins se sont attachés avec une corde pour travailler en équipe au sauvetage des passagers. Mais cela ne cadre pas avec l'allégation des médias selon laquelle l'équipage ne savait pas ce qu'il faisait.

Costa et Carnival Corp. n'ont pas, pour des raisons principalement juridiques, pu répondre intégralement et avec franchise. Je peux vous assurer qu'ils ne me choisiraient certainement pas pour parler en leur nom. Mais faire des croisières est statistiquement plus sûr que de rester chez soi, et il nous incombe, collectivement en tant qu'agents, de dire la vérité à nos clients et de réfuter les mensonges et les exagérations des persécutions des médias du grand public."

Costa Concordia : communiqué du 9 mars 2012

by Aurélie - Communication Costa Croisières 9. mars 2012 17:58

Enlèvement du Costa Concordia : Mise à jour des informations.

Gênes, le 9 mars 2012 - Pier Luigi Foschi, Président et CEO de Costa Crociere SpA, lors d'une réunion qui s'est tenue à Rome ce mardi 6 mars, a présenté l’évolution de l’appel d’offre pour l’enlèvement de l’épave du Costa Concordia au Responsable de la Protection Civile - Commissaire pour le naufrage du Costa Concordia, le Préfet Franco Gabrielli.
Les principales informations transmises lors de cette réunion sont les suivantes :

Au total, 6 offres opérationnelles pour l'enlèvement de la coque du Costa Concordia ont été reçues pour la date limite fixée au 3 mars 2012.

Parmi les 10 experts mondiaux invités à participer à l’appel d’offre, 3 entreprises avaient précédemment d’autres engagements et 2 firmes se sont associées sur un projet commun. 6 plans opérationnels sont donc soumis.

Ces projets présentent différentes méthodologies et techniques d'intervention. Tous partageant le même haut niveau de qualité et la même attention portée sur la limitation de l’impact environnemental, sur la protection des activités touristiques et économiques de l'île de Giglio et sur la plus grande sécurité.

Compte tenu de la complexité et de la singularité de l'intervention, les projets présentent une durée variable, estimée de manière préventive à 10/12 mois.

Le processus de sélection sur l’appel d’offre sera conforme à la durée prévue: l’étude technique des 6 propositions est déjà en cours et une short list sera déterminée pour la mi-mars. Le plan sélectionné sera officialisé pour la fin du mois de mars, début avril.

Accédez à tous les communiqués du Costa Concordia en cliquant ici

Tags:


Tags

Commentaires récents

Comment RSS

Archives

Les photos du "C" Blog

Cérémonie inaugurale
du Costa Deliziosa